Actualités

Nos publications au sein de La Presse thermale et climatique 2023

Publié le 27 mars 2024

Nous sommes fiers de participer activement au dialogue et au partage de savoir et de compétences au sein de la communauté thermale et climatique. À travers divers articles et contributions, nous mettons en lumière notre expertise, dans les domaines dévolus a nos activités de recherche , enseignement et innovation de nos visiteurs.

Voici un aperçu des sujets publiés dans La Presse thermale et climatique 2023 à paraître prochainement :

  • L’Institut européen du thermalisme fête sa première année d’existence autour d’un questionnement éthique sur la place du curiste de Jane-Laure Danan
  • Prise en charge des curistes en post-AVC : place et mission de l’agent thermal de Maria Plancy, Cédric Mouats, Lara-Noémie Danan, Jane-Laure Danan
  • Sevrage tabagique chez les personnes souffrant de Bpco, intérêt de la prise en charge thermale de Armand Cao, Jane-Laure Danan
  • Rôles, missions et formation de l’infirmier diplômé d’État en établissement thermal de Marina Perri, Jana-Laure Danan, Gisèle Kanny
  • Thermalisme et diplomatie européenne de Aurélien Barthelemy de Ficquelmont
  • Le rôle historique et contemporain de la balnéologie et de la crénothérapie en Amérique du Nord de Marcus Coplin

En avant première nous partageons l'edito de Pascale Jeambrun :

"Deux anniversaires en 2023 : les 170 ans de notre vénérable Société et les 160 ans de notre revue !

Notre Société peut se targuer d’être la première société savante créée en France avec une bonne avance sur les autres puisque née en 1853 : l’ORL en 1882, la dermatologie en 1889, l’urologie en 1896 et la rhumatologie en 1900 pour s’arrêter à cette date.

La Presse thermale et climatique a une longévité exceptionnelle sans équivalent dans la presse médicale. Voici deux motifs de fierté pour notre discipline !
Et malgré son grand âge, notre revue s’offre une nouvelle jeunesse : elle s’internationalise en intégrant une plateforme francophone de revues et ouvrages en sciences humaines et sociales, et maintenant médicales : Cairn. Il a été créé en 2005 à l’initiative de maisons d’édition souhaitant améliorer leur présence sur Internet et promouvoir leurs contenus dans l’espace francophone, bien sûr, et au-delà via leur traduction en anglais et espagnol.

Notre revue, la seule revue française consacrée à la crénobalnéothérapie, aura ainsi une visibilité et une notoriété accrues.

Nous invitons tous nos sociétaires à s’inscrire sur ce site.

Les travaux de la Société française de médecine thermale ont porté sur la méthodologie des essais cliniques en crénobalnéothérapie par nos duettistes aixois où vous apprendrez que notre discipline fait partie des thérapies artisanales. C’est bien trouvé ! Puis, invités aux 51èmes Entretiens de médecine physique et de réadaptation à Montpellier où Christian Hérisson organise chaque année une journée nous concernant et où il a été débattu du thermalisme, vieillessement et sujet âgé.
Les travaux originaux sont nombreux et c’est heureux. Ils sont en partie dûs au dynamisme de nos enseignants et à la qualité des mémoires des impétrants. Merci à eux ! Des mémoires de l’équipe de Clermont-Ferrand concernent la dermatologie avec une revue de la littérature sur le passage transcutané des ions et oligoéléments où les études doivent se poursuivre et un autre sur thermalisme européen et littérature qui représente une somme considérable ! L’idée d’instaurer une bibliothèque de ces ouvrages dans chacune de nos stations est à réaliser. Suit une enquête auprès de curistes à Dax permettant à la profession de s’adapter aux demandes de ceux-ci mais ce serait plutôt à l’Assurance maladie de le faire en faisant évoluer le forfait thermal et en incluant l’éducation thérapeutique... Saujon reprend son étude préliminaire sur le lâcher-prise de 2016 avec LetGoTherm afin d’en confirmer les résultats. Ce chapitre se clôt par un questionnaire qui concerne cette fois-ci les internes et jeunes diplômés de médecine générale afin d’évaluer leur formation en médecine thermale.

Dans documents, il est présenté l’Institut européen du thermalisme qui fête son premier anniversaire et dont le but est de conjuguer innovation, recherche et formation. Rien que son nom est plein de promesses. Nancy possède ainsi un centre incontournable de la crénobalnéothérapie européenne. Souhaitons-lui une bonne et belle vie ! Suivent trois travaux nancéiens : prise en charge des curistes en post-AVC, sevrage tabagique chez les personnes souffrant d’une insuffisance respiratoire chronique dans le cadre de la formation des agents thermaux, et enfin, rôle, missions et formation des infirmiers diplômés d’État en établissements thermaux. Viennent ensuite deux articles historiques : l’un avec Dax et ses 2000 ans de thermalisme et l’autre sur cinq stations thermales qui ont joué un rôle dans la diplomatie européenne. Puis vous voyagerez en Pologne et aux États-Unis.

Les étudiants sont à l’honneur dans les carnets de voyage avec la visite du Languedoc (Balaruc et Montpellier), des Pyrénées (Luchon, Salies-de-Béarn, Dax), de la Lorraine (Nancy-Thermal, Amnéville). Ils étaient soixante-quatre. Cela augure bien de l’avenir. Merci au Collège de nos enseignants.

En cette année de célébration, il faut que notre Société s’affirme auprès de nos autorités de tutelle (en coordination avec le Conseil national des établissements thermaux ?). Le guide des bonnes pratiques thermales est à actualiser (il date de novembre 2003) avec, notamment, l’affirmation des temps de soins comme des consultations qui sont au nombre de trois. Ne faudrait-il pas aussi actualiser nos “orientations” c’est-à-dire nos indications comme, par exemple, ajouter la gériatrie ? Obtenir, comme le demande Christian Hérisson, une chaire en crénobalnéothérapie ? Avoir un véritable congrès français de notre discipline pour assurer la reconnaissance de celle-ci ? Je verrais bien Nancy jouer ce rôle fédérateur et novateur.
Notre ancien président André Authier n’est plus, il est parti le samedi 1er juillet 2023. Que Claude et Corinne sachent que nous sommes auprès d’elles."

Share this post